NY Times 26 Decembre 2006


le transcripte va à boreanaz.net


la traduction française va à only-boreanaz.com
Merci à DiaBolo.





L'Ex Vampire Se transforme En Gars Normal

LOS ANGELES, le 26 Décembre - Quand David Boreanaz était en CM2 (10 ans), il dit, on lui taper dessus et on le poussait
dans la cour de récréation à Philadelphie. C'est une scène qui est difficile à imaginer pour ceux qui ont vu Mr. Boreanaz épauler
le rôle viril de l'agent du F.B.I Seeley Booth dans "Bones" le drame de procédure légale maintenant dans sa deuxième saison
sur Fox (le mercredi soir). Il affirme que l'histoire est vraie mais ajoute que résister à l'intimidation l'a mené dans le sport, où
il s'est développé par la suite en homme défensif et offensif de 1.85m dans l'équipe de football catholique de son lycée.


"Je n'étais pas le meilleur des joueurs, mais je pouvais aller à travers le milieu et attraper une balle," A dit Mr. Boreanaz dans
une interview ici dans sa maison. "J'ai voulu jouer de sport ma vie entière. C'est tout ce que j'ai vraiment voulu faire.


Ceci malgré le fait que sa famille a eu des relations dans le show-business: son père, sous le nom de Dave Roberts, était
un présentateur météo télé et un hôte de talk-show pour la filiale de ABC à Philadelphie; sa mère, une chanteuse qui a refusé
une offre pour aller sur le chemin de la bande de Tommy Dorsey.


"J'ai toujours pensé à elle comme Doris Day" a dit Mr. Boreanaz (prononcé Bo-ree-AH-nuz). Son père dit-il a été forcé de jeter
son nom de famille parce que "dans ce temps là, vous ne pouviez pas utiliser un nom de famille ethnique." Des années plus tard,
son fils a finalement présenté le nom de famille à la culture populaire.


Dans "Bones" Mr. Boreanaz est appareillé à Emily Deschanel, qui joue le rôle titre de Temperance Brennan, alias "Bones", un anthropologue légal dans Smithsonianlike institution qui prête main forte au F.B.I. Avec Booth un agent qui se méfie de la science,
comme son associé, elle étudie des meurtres impliquant des cadavres qui ne sont pas, bien, frais. L'horreur inhérente du charger
actuel est compensée par la plaisanterie combative du couple et leur indubitable, bien que non reconnue, attraction entre eux.


"Nous recherchions un homme dominant avec un charme rétro dit Hart Hanson, le créateur et producteur exécutif de "Bones"
qui a été un interprète régulier pour la " Fox ". Peu de série de la chaîne on eu une bonne estimation à l'audience mais " Bones "
est parvenu à augmenter ses téléspectateur à la fin 2005 selon l'étude Nielsen Media.


Jusqu'ici Mr. Boreanaz était mieux connu des téléspectateurs comme le vampire Angel dans "Buffy contre les vampires" puis
dans le spin-off "Angel" tous les deux diffusés par la Fox. Son physique carré a attiré une légion de femmes fans dans les sept
saisons de "Buffy.


"Je ne suis pas venu d'un milieu traditionnel en étudiant le théâtre et en faisant Shakespeare," a dit Mr. Boreanaz. Il est apparu
dans deux pièces de Sam Shepard dans des petits théâtres de Los Angeles avant d'obtenir son premier rôle à la télévision
en tant que motard dans un épisode de "Marié, deux enfants"


Les critiques ont comparé la tension romantique sublimée de Mr. Boreanaz et de Mme Deschanel dans "Bones" à celle de
Bruce Willis et Cybill Shepherd dans "Clair de Lune" et David Duchovny et Gillian Anderson sur "X Files" bien que le 'badinage'
de ces séries précédentes n'ait jamais dû s'adapter à des auditions de chair noircie, de foetus reconstruits et, dans un épisode,
de bijoux extraits à partir du poumon d'un cadavre submergé qui "avait fondu pendant la putréfaction."
En quelque sorte les traditionnels rôles masculin/féminin sont renversés dans "Bones" avec Brennan, la scientifique, moulée
comme impassible, carriériste seule, alors que le personnage de Mr. Boreanaz est, en revanche, émotif et inquiet, un père
célibataire qui cherche le rachat de son passé en tant que tireur d'élite de l'armée.


"Il est débout, type manuel," Dit Mr. Boreanaz au sujet de Booth.
Bien que Mr. Boreanaz ne soit pas exactement des rues, il se rappelle tendrement avoir travaillé dans la construction pendant
un été tandis qu'au lycée il apprenait comment balancer un marteau et utiliser les bons outils, une expérience qui l'a tenu à
la bonne place. "Je connais la mentalité d'un col bleu (dans le langage courant américain, un ouvrier, personne qui travaille dur
pour soutenir sa famille, le contraire d'un nantis) '' dit-il. "Vous rencontrez ces gars, vous vous faites des amis, c'est toute
cette substance que j'ai''


Il a dit qu'il n'a jamais su appliquer de tels détails personnels en jouant, jusqu'à ce qu'il commença récemment à travailler
avec le professeur d'interprétation Ivana Chubic. "J'apprends plus comment faire ça maintenant, tirer parti de ma propre
expérience," Ajoute-t-il. C'est un modèle qu'elle enseigne et qui a du sens pour moi. Je ne pensais pas que ça pourrait être
aussi cool.


"Pour moi," continua-t-il, "ce que je faisais avec 'Buffy ' et 'Angel' tout concernait la douleur et la torture et le sens à me tenir
dans l'allée. Ne pas prendre une chose en dehors de ça, mais ils étaient l'enseignement, des périodes difficiles et difficiles
où je n'ai pas su ce que diable je faisais.


Maintenant, lui et Mme. Deschanel se réunissent chaque samedi chez Mme Chubic pour travailler sur le script qu'ils tourneront
la semaine suivante - une forme hors-programme de préparation non commune dans la corvée quotidienne d'une série
télévisée, où chaque acteur chérit son week-end de congés.


Mr. Boreanaz n'a pas commencé à jouer jusqu'à ce qu'il déménage à Los Angeles après avoir reçu un diplôme de l'université
d'Ithaca à New York hors ville. "Je n'ai pas grandi comme enfant acteur" dit-il. "J'étais chanceux pour trouver cette série avec
un petit personnage qui s'est développé dans cette énorme chose culte. J'étais comme, `Laisse le se monter' "


Le succès de "Buffy" l'a amené, à se dépister d'un petit appartement à Hollywood à un plus grand appartement à un logement
faisant le coin d'une maison à louer."


À 37 ans, il possède maintenant une maison dans les collines de Hollywood, juste au-dessus de la bande du coucher de soleil,
où il vit avec son épouse, l'ancienne personnalité du "Howard Stern Show et Playmate de Playboy Jaime Bergman, et leur fils
de 4 ans.


Tandis que Mr. Boreanaz disait qu'il appréciait l'expérience de "Bones"comme beaucoup d'acteurs à la télévision, il espère
aborder un bon rôle dans un film. Jusqu'ici, il est apparu dans un certain nombre de films indépendants ou à bas budget
" These Girls" "M. Fix-it" et " The Hard Easy " - mais pas encore dans un film important.


"C'est où je veux aller, et je frappe sur des portes en ce moment," dit-il. "Je ne pars pas."


Un des moments les plus mémorables de cette saison pour Mr. Boreanaz est venu tandis qu'il travaillait tard un vendredi soir,
se reposant dans sa caravane sur le plateau, regardant la série du monde. Soudainement il a entendu l'annonceur populaire
de la Fox Joe Buck poussant les téléspectateurs à regarder "une toute nouvelles série 'Bones' la semaine prochaine"


"Joe Buck!" a dit Mr. Boreanaz avec enthousiasme."Joe Buck!"


Merci de ne pas reposter sans l'autorisation du webmaster.