Vraiment fini ?

Date : 22|06|04

Traduction : Rupert314

Source : SFX

Merci à Aeris et son site Buffy's Spirit pour m'avoir autorisé à utiliser cette traduction.

C'est terminé tout le monde. Après huit années angéliques, David Boreanaz dit au revoir au vampire doté d'une âme. "C'est une expérience bénéfique," dit-il à Eirik Knutzen.

Il y a un nouveau jeu auquel vous pouvez participer. Revoir l'épisode d'Angel "Underneath" et voir si vous pouvez trouver la première scène que David Boreanaz a tourné après avoir su que sa série était annulée. "Joss Whedon est venu me voir quand nous travaillions sur l'épisode 17 et m'a dit qu'il voulait me parler," dit Boreanaz au téléphone en provenance de sa résidence de LA, quelques jours avant le tournage du dernier épisode de la série. "J'ai dit, 'Qu'est-ce qui se passe ?' il n'avait pas l'air bien et il a dit, 'Oh, les nouvelles ne sont pas bonnes - le rendez-vous avec Jordan Levin [Coprésident de la chaîne WB] n'était pas bon.' Puis il m'a expliqué. Ma première réaction a été, 'Ok…'"

"Ok ?" Cela semble, même pour le pragmatisme habituel de Boreanaz, une réponse plutôt cool pour la fin d'un rôle qui a duré huit ans. Mais l'homme qui a donné vie -si on peut utiliser ce terme pour un vampire- à Angel depuis la première saison de Buffy a plusieurs raisons pour traiter cette nouvelle à double sens.

"Il y a eu beaucoup de pression sur moi tout au long des saisons de la série et je sentais comme si un gros poids était sur mes épaules," note t-il. "Pour être complètement honnête, c'était un sentiment de rajeunissement pour moi. Ca ressemblais à un processus de nettoyage - ça m'a fait retourner à une période de ma vie et réaliser ce qui était bon et exorciser ce qui était mauvais. Et puis j'ai pu mettre tout ça de côté et évoluer, donc je me sentais plutôt bien."

Il admet qu'il a ressenti des émotions très divergentes. "C'est un peu comme du jus de betterave : il y a quelques avantages à ça -en terme de sérénité- mais en même temps, c'est cruel. Je pense que la série a été un merveilleux et grand verre de jus de betterave."

Il a également des sentiments partagés concernant la chaîne qui a annulé la série : 'Je pense que la WB est dans une position plutôt étrange. Je veux dire, ils ont été géniaux avec nous et très encourageant, mais je pense aussi qu'ils ont des responsabilités envers les fans. C'est une fin amère. D'un côté, c'est génial pour moi, je vais pouvoir déployer mes ailes et aller de l'avant et jouer d'autres personnages, je pense que c'est une grande chance pour moi. Mais d'un autre côté, c'est cruel pour les fans d'Angel. J'aime les fans, et ça aurait été génial de leur donner un au revoir d'une année plutôt que partir d'une façon aussi impromptue."

Beaucoup de fans avaient déjà réalisé que le scénario était prévu - et probablement sanglant - pour la série depuis le début de la cinquième saison. Le final de la saison devait être diffusé normalement à 23 heures, et la WB a demandé à changer pour rendre Angel accessible à un public plus large. Le format a significativement été altéré, avec Angel et compagnie qui intègre Wolfram & Hart alors que Spike -l'un des personnages les plus populaires de Buffy- est ressuscité dans un transparent, rusé et impressionnant mouvement. Le résultat a amélioré l'audience, mais la série n'a pas atteint les chiffres désirés par la chaîne.

"La décision d'annuler la série était purement une question de business" admet-il. "La chaîne WB s'occupe du côté créatif et du côté business au final. Cependant, j'étais convaincu que nous aurions pu faire une autre saison vu ce qu'ils avaient souhaité, c'est à dire transformé la série pour cette année."

Il se peut que cette attitude surprenne quelques "lanceurs de rumeurs" sur le net qui semblait déterminé à dire de mauvaises choses, clamant que Boreanaz ne voulait pas que la blonde, tueuse de vampires, ne vienne lui voler la vedette. Boreanaz rit en entendant cela. Ça n'a rien à voir avec tout ça, reconnaît-il.

"Non, je pense que leur relation était l'une des choses qui pouvait toucher au plus au point" dit-il. Il mentionne l'épisode 20, "The Girl In Question", à propos des mésaventures d'Angel et de Spike à Venise recherchant Buffy. "Je pense que l'une des parties les plus drôles de l'épisode 20 était que ce sont deux héros qui ne s'aiment pas, un peu comme les personnages de Abbott et Costello. Cela avait du sens pour moi et j'aurais souhaité que cette saison marque un changement dans l'évolution de ces deux personnages. Non pas que ce que nous avons fait cette année ne soit fantastique, parce que pour moi la première et la dernière saison d'Angel ont été les meilleures de toutes. Si vous regardez les chemins qu'avez pris les personnages, je pense qu'on aurait pu faire une autre saison, mais c'était une question financière d'annuler la série."

Comme nous le savons maintenant, Spike et Angel n'ont jamais trouvé la tueuse. Il y avait des projets pour ramener Sarah Michelle Gellar dans Angel, mais cela a été impossible à cause de ses projets de film avec The Grudge. "Cela aurait été génial," souligne Boreanaz. "Mais nous évoquons tout de même un peu leur relation dans l'épisode 20. David Greenwalt l'a réalisé et je pense que c'est vraiment un bon épisode, avec Spike et Angel allant à Rome pour trouver Buffy, mais qui ne l'a trouve finalement pas. C'était très drôle. Mais ça aurait été intéressant de voir leur relation résolue, mais finalement, je ne sais pas ce que ça aurait donné. Mon job est de jouer Angel. J'ai trouvé ça drôle de le faire et si Buffy ou d'autres personnages revenaient, je les aurais accueillis à bras ouverts. Mais ce n'est pas ma décision."

D'un bout à l'autre de l'interview, Boreanaz avait une attitude schizophrène envers la chaîne WB. Pour chaque pragmatique, "C'était une question de business," il y a un "Il devrait avoir honte" sous-entendu.
On a le sentiment distinct qu'après huit ans, il savoure la chance de pouvoir déployer ses ailes, mais que tourner dans la série lui manquera véritablement, et ressent que des opportunités ont été manquées. "Je pense que la stratégie de marketing de la WB était différente de celle des autres séries et qu'ils ont mis tous leurs œufs en un seul panier," dit-il métaphoriquement, ajoutant que, l'équipe, le cast et le fait qu'ils étaient si unis, va lui manquer. "C'était drôle d'être avec tout le monde et de se demander quelle équipe de football allait gagner la semaine prochaine. Encourager ces équipes. Ce genre de chose."

Mais pour chaque nuage… "Je ne regretterai pas les journées qui finissent tard ou les samedis matin à rentrer chez moi en voiture après une longue semaine. Je connais chaque coin, chaque bâtiment, chaque endroit dans la ville de Los Angeles."

On pourrait penser qu'après avoir joué le même personnage pendant huit ans maintenant, Boreanaz aurait quelques soucis d'être catégoriser. Il riposte immédiatement en disant qu'il n'a pas joué le même personnage pendant huit ans.

"Si je regarde Angel dans les premières saisons de Buffy, il était très mystérieux. On n'en savait pas énormément sur lui. C'était juste un personnage récurrent. Puis, je me suis engagé et ai commencé à explorer le personnage et eu ma propre série. Ca a ouvert beaucoup de portes à ma carrière et à ma personnalité. Je suis très fier de créer ce personnage, un personnage multi-facettes. Il est héros. Il est bandit. Il est athée. Il est simple. Il est romantique. Il est charmeur. Il est désillusionné. Il est sarcastique. Il est drôle. Tous ces traits de caractères que j'ai travaillé avec Angel m'aideront simplement à interpréter d'autres personnages dans l'avenir. Chaque rôle que vous faites est défini en partie sur une partie de votre passé ; ce que je fais est un challenge pour moi-même en tant qu'acteur pour devenir une autre personne - portant des masques selon les situations."

"Je serais probablement répertorié pour un moment, c'est sûr. Quiconque venant frapper à ma porte pour un rôle romantique, je ne suis jamais la première personne auquel ils auraient pensé. J'ai besoin de leur montrer ce que je peux faire, et c'est la partie excitante du métier. Je dirai simplement, 'Laissez-moi cinq minutes dans une pièce avec vous, et je vous ferai changer d'avis'."

Lorsqu'on lui demande un de ses souvenirs favoris sur la série, Boreanaz n'a pas d'hésitation, bien que son choix soit inattendu : "Il y a beaucoup de souvenirs, mais la première chose qui me vienne à l'esprit était le moment où Glenn Quinn est venu passer l'audition pour Doyle. Il était tellement drôle que je ne pouvais m'arrêter de rire. Dingue et irlandais, c'était un grand esprit. C'était l'une de ses expériences mémorables."

Boreanaz a aussi déclaré que Quinn était probablement le seul véritable ami qu'il a eu sur la série. "Du début de cette grande expérience dont je fais parti depuis des années, du point de vue du travail et des sorties, le seul ami que j'avais de la série était Glenn Quinn. Quant aux autres, nous nous voyons juste pour un événement ou quelque chose comme ça."

Donc probablement que la mort de Quinn d'une overdose en 2002 a été difficile ?

"J'y pense toujours. Je ne pense pas avoir diriger tout ça, mais peut être un jour…"

Et donc, pour le futur…

"Tout le monde me questionne sur le futur. J'en ai vraiment marre des questions sur le futur !" gémit Boreanaz. "Tout le monde veut savoir ce qu'il y aura après…"

Il plaisante cependant. Nous pensons. Et évidemment le fait d'aborder le sujet ne le tient pas en retrait.

"J'ai The Crow: Wicked Prayer qui arrive. Il ne reste plus qu'à faire les effets spéciaux en post-production. Je ne pense pas qu'ils montreront le film avant que les effets spéciaux soient mis, mais j'ai le sentiment que ce sera pour cette année. Après Angel, je prendrais un peu de bon temps et m'occuperais de mon fils et ma femme."

Reprendrait-il un rôle dans une autre série TV ? Je ne sais pas. Vous me posez cette question à la fin d'une saison. C'est pas évident. Vous demandez ça à n'importe qui après un si long chemin et il aura besoin aussi d'un temps de réflexion. Demandez-moi cela dans deux ou trois mois et je verrais où j'en suis."

Mais est-il inquiet par le syndrome de David Duchovny, qui était l'une des plus grandes stars télé et qui est parti quelques temps après ?

"Je ne sais pas. Mais je suis sûre que David Duchovny fait des choses géniales quelque part. Hollywood est un endroit étrange. Vous regardez quelqu'un pendant une très longue période et d'un seul coup, c'est fini et ce n'est pas qu'ils aient disparu, mais seulement qu'ils font d'autres projets qui n'ont pas encore abouti !

Oui, en Grande-Bretagne, c'est ce que l'on appelle faire l'autruche…

"C'est une question d'évolution et de changement," continue Boreanaz. "Je ne considère pas que c'est du genre, 'Hey, je vais faire partie de l'histoire ancienne d'Hollywood et boire tout le temps et me retrouver nu seul dans une allée.' Ce n'est pas moi. Je sais qui je suis en tant que personne ; c'est un rétrospectif de qui vous êtes et d'où vous venez. Les gens prennent des rôles différents tout le temps - c'est pas comme s'ils ne faisaient rien. C'est juste qu'ils n'ont pas de chance pendant un mois particulier.

"Le métier évolue tous le temps. Ca évolue toujours et ça évolue d'une bonne manière ou d'une mauvaise selon les choix que vous faites. Je n'ai pas de recette miracle pour rester au top, mais j'ai un sens aigu de la personne que je veux être."

Bien sûr, les fans ne veulent pas laisser mourir Angel, et il y a déjà eu des discussions - en fait, des paroles en l'air, pour être honnête - pour une adaptation sur grand écran de la série. Boreanaz n'aurait pas dit non. "Si c'est présenté correctement et que de bonnes personnes sont aux commandes, c'est évident que je le ferais. Il ne faut jamais taire les options. Je ferai vraiment un film terrifiant d'Angel, mais qui sait ce qui arrivera dans ma vie quand et si on me le demande ?"

Il réalise également que le créateur de la série Joss Whedon est prêt à avancer. "Joss travaille sur son nouveau projet Firefly, maintenant appelé Serenity, et je suis heureux pour lui - Je pense qu'il fait de très bons choix maintenant. Donc je ne peux pas dire que le film Angel va arriver. Qui sait ? Ou, ça pourrait arriver sur les écrans dans 20 ans, quand je serai trop vieux pour l'interpréter. Il se peut que ça aie un impact important plus tard dans ma vie. Quoi qu'il arrive, ça se fera sûrement. Regardez ce qu'ils ont fait avec la série 'Starsky et Hutch'."

Boreanaz reconnaît qu'au moins la série s'est terminé au top. L'un des meilleurs moments de la saison cinq pour l'acteur était d'être en forme de marionnette.

"J'aimais ça. Je trouvais que c'était très ingénieux. C'était une histoire géniale, un job génial et c'était l'un des meilleurs épisodes de la série. J'ai aimé le travail qu'on fait les marionnettistes et le temps que j'ai passé avec eux. La façon dont c'est tourné… c'est vraiment travaillé ! S'ils me donnent la marionnette, je la filerai tout de suite à mon fils."

Ah oui, il y a aussi le petit Jaden, dont la femme de Boreanaz, Jaime Bergman, a donné naissance le 1er Mai 2002. L'un des avantages avec l'annulation d'Angel est qu'il va pouvoir passer plus de temps avec son fils.

"Vous découvrez vraiment à quel point la vie est merveilleuse," dit Boreanaz à propos de son nouveau rôle de père. "Avec un bébé dans vos bras, c'est une autre époque, un autre endroit ; une minuscule créature à tenir et gâter, et qui rit et crie… c'est simplement merveilleux."

Donc quelle partie de la sagesse voudrait-il apprendre à Jaden dans le futur ?

"Quelque chose que j'ai appris de mon propre père : Respecter sa personne et les autres. Etre fort, être confient. C'est qui vous êtes en tant que personne, en premier lieu. Le but est de pouvoir être la personne la plus vraie et la plus simple qu'on est au plus profond de nous-même. C'est la meilleure chose à faire".

La femme de Boreanaz, Jaime, est un ex top model et une actrice. Donc il y aura deux personnes du même job dans la famille maintenant.

"Elle prépare quelque chose pour cet hiver, son propre projet," dit Boreanaz. "Elle a fait beaucoup d'épisodes, incluant des sitcoms. Jaime a vraiment des talents de comédie. Et, bien sûr, avoir un enfant est la meilleure chose qui pouvait nous arriver. Mais c'est toujours un plus gros sacrifice pour une femme ; je ne sais pas comment elle fait ça."

Alors maintenant qu'Angel est parti pour faire partie du passé, en quoi Boreanaz pense t-il qu'on se souviendra de la série ? "Je ne considère pas cette série pour être reconnu, comme une série qui fait parti des trois grosses chaînes. Angel était une série culte dès le départ. On n'a jamais eu autant de succès que Buffy a eu, et ça peut être aussi positif au final. Je veux dire que certaines personnes ne savent toujours pas à quel point la série peut être bonne."

Quoi qu'il en soit, Angel a pris ses marques sur les fringues de Boreanaz. L'homme qui s'est vanté une fois à SFX, "Je peux porter des chemises roses que personne d'autre ne peut mettre", a complètement changé.

"Nan," répond-il en rigolant quand nous lui demandons s'il continue de profiter de cette opportunité d'avoir des fringues de toutes les couleurs. "Je continue à rester en noir. Une fois que vous avez été en noir, vous restez en noir."