La joie d'Angel

Date : 05|01|04

Traduction : Aeris

Source : Dreamwatch

Merci à Aeris et son site Buffy's Spirit pour m'avoir autorisé à utiliser cette traduction.

Le grand, sombre et déprimé vampire va enfin s'amuser un peu dans la cinquième saison d'"Angel," selon la star de la série, David Boreanaz.

A quoi peuvent s'attendre les téléspectateurs de la saison 5 d'"Angel" ?

c'est la huitième année de David Boreanaz dans le rôle de l'héroïque vampire Angel - il a passé trois saisons à jouer l'amant de Sarah Michelle Gellar dans "Buffy" contre les Vampires" avant d'avoir sa propre série dérivée. Jusqu'à cette année, ce qui rendait en partie "Angel" si différent de "Buffy" était son obscurité, mais la saison cinq apporte un ton plus léger, à la fois visuellement et scénaristiquement. Boreanaz pense que le nouveau style d'"Angel" rend la série plus accessible.

"Vous pouvez désormais vous amuser en regardant, tout en comprenant ce qui se passe même en arrivant au sixième épisode," il explique. "L'année dernière, c'était un peu sombre et profond."

"La série a gagné cette légèreté grâce au changement de lieu d'Angel. Il est dans un environnement différent. Il est entouré de personnages différents. Il est dans la gueule du loup, contrôlant Wolfram & Hart. Il a les clés d'un royaume, même s'il ne comprend pas bien ce que cela veut dire. Vu comme c'est nouveau pour les pzrsonnages, je pense que ça paraîtra neuf aux téléspectateurs qui vont nous rejoindre. Pour ceux qui nous regardent depuis quatre saisons, cela va être différent et pour ceux qui ne regardaient pas, ça va être nouveau et attirant. Je pense que c'est ce qu'ils essaient d'obtenir, et ils ont réussi."

Construction de personnage

Est-ce que l'attitude d'Angel va être différente cette année ?

"Ouais," répond Boreanaz, "et je pense que c'est surtout à cause de son environnement et de ses responsabilités. Il contrôle le cabinet d'avocats Wolfram & Hart dans la zone de Los Angeles. Les gens qui l'entourent sont différents. Tout cela contribue à créer une toute nouvelle série très intéressante."

"Le fait que le fils d'Angel, Connor, ne soit plus avec lui et le départ de Charisma [Carpenter] dans le rôle de Cordelia, a eu des conséquences énormes. En fait, Charisma me manque beaucoup et ça m'a fait bizarre de commencer la saison sans elle, car on a fait toute la série ensemble."

Cela dit, Boreanaz est visiblement ravi de l'arrivée de nouveaux acteurs et de leurs personnages. "Oh, j'adore ça ! Le fait d'avoir ces nouvelles personnes qui sont différentes est géniale. J'adore avoir Mercedes [McNab, qui joue la secrétaire vampire d'Angel, Harmony] avec nous. Elle a énormément d'énergie et d'intelligence, et elle apporte cette touche d'humour qu'on avait perdu avec Charisma. Il y avait un énorme vide à remplir et cela doit être dur pour Mercedes, mais je pense qu'elle se débrouille très bien jusqu'à présent. Il y a aussi ce nouveau personnage, Eve [Sarah Thompson], elle est jeune, nouvelle et intéressante. Mais elle est aussi un peu tordue derrière les apparences, et il y a quelque chose chez elle qu'on ne comprend pas encore, mais nous allons le découvrir dans les prochains épisodes."

"Et j'adore absolument que James Marsters soit avec nous," il ajoute. "On a toujours eu une très bonne relation de travail. On s'amuse toujours tous les deux. Qu'il soit là, c'est comme si Butch Cassidy et Sundance Kid étaient réunis, pour nos personnages. On s'aime et on se hait à la fois, car nos chemins sont similaires, et ce conflit nous a permis de jouer sur pas mal de choses."

Fight Club

Angel a toujours été un combattant, mais il semble qu'il distribue les coups encore plus souvent cette année. "Plus ou moins sur Spike," fait remarquer Boreanaz, "car il m'énerve."

Les premiers épisodes de la saison cinq d'"Angel" ont des scènes qui sont délibérément filmés pour mettre l'accent sur le fait que Boreanaz fait une parte énorme de ses cascades, bien que l'acteur insiste qu'il n'en fait pas plus que d'habitude. "Je fais cela depuis quatre saisons, alors j'espère qu'avant on ne voyait pas que c'était ma doublure qui donnait tous les coups," glousse t'il. "Je pense que ça vient de la façon dont la série est filmée cette saison, car c'est visuellement plus clair. Je ne peux pas faire les grosses cascades, mais j'ai toujours fait du combat."

En dehors des plateaux d'"Angel," David Boreanaz est devenu père au début de l'année, avec la naissance de son fils Jaden Rayne. Il sent que la paternité lui a permis d'adopter une attitude plus détendue dans son métier et dans la vie en général.

"Ca rend les choses beaucoup plus simples. Je m'en veux moins qu'avant. J'ai toujours du mal à me regarder et à me critiquer, mais je prends ça comme l'apprentissage de ce qu'est le métier d'acteur. Ce que je retire de la série, c'est l'expérience de l'apprentissage et de l'évolution en tant que personne. Mais avoir un fils, ce n'est même pas comparable au travail. C'est un don de Dieu."

Alors, serait-ce exact de dire qu'être parent a donné à Boreanaz plus de perspective sur le fait d'être acteur ?

"Ouais, à fond," rit-il. "Une perspective de Jedi !"