Pas Facile de Voler dans les Plumes de David Boreanaz

Date : 09|10|03

Traduction : Kéline

Source : TNT

Merci à Aeris et son site Buffy's Spirit pour m'avoir autorisé à utiliser cette traduction.

C'est difficile de décontenancer David Boreanaz, l'acteur mieux connu pour son rôle de gentil vampire dans Buffy et Angel. "Avant je faisais du saut à l'élastique," dit Boreanaz, alias Angel, le vampire avec une âme. "Je m'équipais et je sautais dans le vide. C'est un peu comme ça que je fais tout dans la vie."

C'est pourquoi, quand Boreanaz a su en 1999 qu'il aurait sa propre série dérivée, il n'a ni sauté de joie ni paniqué. "Je me concentrais sur une scène que je faisais à ce moment-là pour Buffy, se souvient-il. J'étais en costume d'époque et j'avais le trac à l'idée de faire mon accent Irlandais comme il fallait. C'est là que (le producteur exécutif) Joss Whedon a décidé de m'en parler. J'ai fait 'Ouais, d'accord, très bien,' et puis je suis allé faire ce que j'avais à faire."

Quatre ans plus tard, quand le futur d'Angel sur la WB était incertain, Boreanaz est resté tout aussi inébranlable. "Je laisse les choses se faire, dit-il. En tout cas ce que je sais c'est qu'un jour ce boulot se terminera. Alors pourquoi me prendre la tête sur des choses que je ne peux pas contrôler?" Mais quand la cinquième saison a été sauvée par les responsables de la WB, Boreanaz était néanmoins ravi, surtout si on considère que la série promet de prendre une nouvelle direction cette année. Dans l'épisode final de la quatrième saison, Angel et son équipe de choc de tueurs de monstres ont hérité du contrôle du cabinet d'avocats Wolfram & Hart. C'est devenu leur nouveau quartier général pour la saison cinq. "D'une certaine manière, c'est revigorant, dit Boreanaz. Joss a beaucoup de nouvelles idées pour nous, donc c'est comme démarrer une nouvelle série, mais avec des personnages qui nous sont déjà familiers."

Boreanaz, né à Buffalo et élevé à Philadelphie, était enfant quand il a su que sa vie était dans le show-biz. Son inspiration : Yul Brenner dans Anna et le Roi. "Mes parents m'ont emmené voir pas mal de spectacles à New York dans mon enfance et j'ai vu Yul Brenner sur scène, et j'ai été très impressionné. C'était un acteur très intense et j'ai vraiment apprécié son interprétation. C'est devenu mon héros." Cependant, après avoir obtenu son diplôme de cinéma à la fac d'Ithaca, Boreanaz a choisi de plutôt poursuivre une carrière dans les coulisses dans le domaine de la production.

Ses plans de carrière ont vite changé après son arrivée à Hollywood. Il s'est présenté pour différents postes techniques pour des pubs télé et à la place, de part son physique avenant, on lui a proposé de travailler devant les caméras. Il a ensuite enduré quelques années de vaches maigres comme tout acteur avant d'obtenir le rôle de sa vie en 1996 avec Angel, qui ne devait être au départ qu'un rôle récurrent. Il a été engagé à la dernière minute, comme nous le raconte Boreanaz, tellement que son premier jour de tournage a eu lieu le lendemain de son casting.

Il n'y avait aucune garantie que l'impact d'Angel dans Buffy prendrait une telle ampleur - et certainement aucune indication que Boreanaz en viendrait un jour à avoir sa propre série quelques années après. Mais Whedon dit qu'Angel s'est avéré être un des personnages les plus riches de la série en matière d'écriture, pendant que Boreanaz a été un acteur prêt à relever n'importe quel défi. Boreanaz, pendant ce temps-là, loue l'imagination des scénaristes - même si, ajoute-t-il, "les scénaristes prennent également des traits de notre caractère pour les incorporer au personnage." Prenez par exemple l'amour inconsidéré d'Angel pour les mélodies sirupeuses de Barry Manilow. "Je ne devrais peut-être pas l'avouer, dit Boreanaz, mais le premier concert auquel j'ai jamais assisté est celui de Manilow."

Donc maintenant qu'Angel a été épargné, que se passera-t-il quand la série touchera vraiment à sa fin? Boreanaz répète que ça ira. Son projet de carrière maintenant est de décoller l'étiquette télé qui lui colle à la peau pour passer au cinéma, et il a commencé à effectuer cette transition. Au cours de l'été 2003, par exemple, Boreanaz a tourné The Crow 4 : Wicked Prayer, aux côtés d'Edward Furlong et Dennis Hopper. Furlong joue The Crow, au fait, et Boreanaz joue le méchant. Après tant de saisons à la télé à jouer le champion du côté du bien (ne redevenant méchant que de temps en temps), jouer un méchant est un vrai régal. "Carrément, dit Boreanaz. Ça va donner."