C'est lui Angelus

Date : 21|10|03

Traduction : Kéline

Source : SFX

Merci à Aeris et son site Buffy's Spirit pour m'avoir autorisé à utiliser cette traduction.

David Boreanaz est enchanté que sa petite série soit encore là et il est heureux qu'elle ne soit pas trop exposée.

David Boreanaz est optimiste pour la cinquième saison de sa série, et croit fermement que les auteurs continueront à se montrer à la hauteur pour développer les personnages tandis qu'ils explorent de nouvelles routes narratives. "Ils donnent à la série une fraîcheur constante, dit l'acteur. Ils m'ont permis de faire certaines choses au cours des saisons passées qui ont été fantastiques et enthousiasmantes pour moi. Parce qu'il y a beaucoup d'histoire chez ce personnage, j'ai la possibilité d'utiliser toutes ses palettes à chaque épisode, selon ce qu'ils demandent. Angel est multidimensionnel et a différentes couleurs que j'aime montrer.
Nous l'ouvrons et utilisons son sarcasme d'une manière très vulnérable. Les auteurs sont géniaux pour ce qui est de l'utiliser de différentes manières."

"Angel est vraiment une série en pleine évolution, explique-t-il, et Joss conserve les choses ainsi. Il a une compréhension de la direction dans laquelle on va, et ça évolue vers quelque chose de plus génial et plus grand à chaque épisode. Cette saison était très lourde en matière d'exposition, et très profonde avec beaucoup d'intrigues et d'histoires. La saison prochaine, nous avons l'intention de nous ouvrir à des bases plus spécifiques des personnages et nous renouveler de cette manière, plutôt que d'en faire une intrigue secondaire. La série marche vraiment mieux quand il s'agit de ça, quand on voit chaque personnage vivre sa vie. C'est rafraîchissant à regarder. Cette année la série faisait trop feuilleton, mais elle a bien établi la relation Connor/Angel et l'histoire de Cordelia. C'est passé au premier plan. C'était important d'en passer par là, parce que ça a établi notre direction actuelle. C'est ce qui est le plus intéressant."

Bizarrement, Boreanaz ne semble pas du tout inquiet des audiences de la série ou de savoir si les changements apportés à la série vont lui apporter plus d'exposition ou de couverture médiatique.

"Le fait est que Buffy était un tel phénomène populaire à l'époque. Notre série n'est toujours pas très exposée et je trouve que c'est rafraîchissant, plutôt que d'être un énorme succès. Nous sentons que nous avons du succès dans nos récits et dans ce que nous décidons de montrer; je ne cherche pas à être numéro un, je veux juste faire du bon boulot - sous les projecteurs ou non. L'essentiel est de rester fidèles à nos fans et ils le sont envers nous. C'est un hommage à notre situation actuelle. C'est incroyable que nous ayons réussi à être encore là."