Il doit y avoir un Angel qui joue avec Wolfram & Hart

Date : 27|09|03

Traduction : Aeris

Source : Dreamwatch

Merci à Aeris et son site Buffy's Spirit pour m'avoir autorisé à utiliser cette traduction.

"Angel" a été refait de toutes les façons pour sa saison 5, qui montre le vampire héroïque prendre la tête d'un cabinet d'avocats maléfique, Wolfram & Hart, et partager les projecteurs avec un autre ancien élève de "Buffy", Spike. La star, David Boreanaz, offre à Dreamwatch un aperçu des dernières aventures d'Angel.

A quoi peuvent s'attendre les téléspectateurs dans la saison 5 d'"Angel" ?

Il y a beaucoup de changements, internes et structurels. En ce qui concerne les personnages, les choses vont changer à un certain point car on a perdu deux personnages et on en a accueilli deux autres. Cordelia [Charisma Carpenter] et Connor [Vincent Kartheiser] sont partis. Les histoires de ces personnages étaient épuisées, selon Joss [Whedon, créateur/producteur exécutif de la série]. Maintenant on a Angel responsable des bureaux de Wolfram & Hart à Los Angeles. On lui a donné les clés, c'est le cas de le dire, du paradis et il est un peu méfiant là-dessus. Il ne comprend pas pourquoi cela arrive et pourquoi tout le monde est partant si rapidement. Alors il est partagé à l'intérieur de lui et questionne tout ce qui se passe autour de lui.
Le premier épisode de la saison 5 [Conviction] reprend là où s'était arrêté le dernier épisode de la saison 4 [Home]. Joss a réalisé l'ouverture de la saison et on va voir quelques nouveaux personnages. Sarah Thompson joue un personne nommée Eve, une nouvelle fille à Wolfram & Hart, qui fait le lien entre les Senior Partners et le groupe. Elle nous dit ce qu'on doit faire. Mercedes McNab revient dans le rôle d'Harmony. Elle va jouer un rôle clé, en travaillant avec Angel. Et puis on a Spike [James Marsters], ce qui est évidemment énorme. On va voir Angel et Spike s'emmerder l'un l'autre. On va les voir se battre un peu. "Pourquoi es-tu revenu ? Que fais-tu là ?" Ca sera dans ce genre-là.

Est-ce que le ton de la série sera différent cette année ?

Je pense qu'il sera un peu plus léger, mais pas extrêmement différent. Je suis sûr qu'il y aura des moments plus légers, surtout au niveau des épisodes indépendants. On ne refera pas les choses lourdes et sombres qu'on a faites dans la saison 4. La saison 5 sera beaucoup plus lumineuse, et ça se verra dans le look de la série. On se battra toujours dans les rues et une grande partie de la série se déroulera toujours la nuit, mais ça sera un peu plus léger car on sera à Wolfram & Hart pendant la journée. Je ne brûlerais pas grâce aux vitres spéciales. Cela nous permet d'illuminer un peu plus la série. Au niveau scénaristique, on va probablement faire des histoires de clients dans des épisodes indépendants, plutôt que de suivres de grands arcs. Mais on aura toujours des arcs mineurs, comme les conflits entre Angel et Spike et peut-être la venue de Buffy pour quelques épisodes.

Quelle sera la relation entre Angel et Spike dans la nouvelle saison ? Sont-ils alliés ? Alliés malgré eux ? Ou ennemis ?

Et bien, au départ ils vont se poser beaucoup de questions. Angel dira des choses comme "Qu'est-ce que tu fais là ? Je te croyais mort. Tu m'emmerdes." Angel ne supporte pas d'être avec Spike, et il y a beaucoup de raisons là-dessous. Ils ont un passé commun, évidemment. Et toutes ces choses-là vont de dévoiler. Spike va être coincé dans le monde des esprits pendant un moment. Alors tout ça va être très marrant. Il y a beaucoup d'humour dans cette situation.

Cela a fait quoi de revenir pour apparaître dans le final de "Buffy contre les Vampires" ?

C'était marrant. C'était comme des retrouvailles entre Sarah et moi ainsi que les acteurs qui étaient toujours là et les techniciens. Je me remis dans ces chaussures-là et on a réuni ces deux personnages, ce que les fans apprécient beaucoup j'en suis sûr. C'est bien de leur donner ce qu'ils réclament depuis un moment maintenant. On s'est bien amusé, ça ne m'a pas été difficile.

Comment vous et James vous entendez-vous ?

Bien. Il n'y a pas eu de problèmes. C'est bien de voir James revenir. J'aimais beaucoup être avec lui quand j'étais dans "Buffy", faire la série avec lui et passer du temps ensemble. Alors pour moi, c'est l'éclate. Il a toujours été très bien préparé. Il sait avec quoi il travaille. Il connaît le personnage. Je ne peux pas en dire assez sur lui. Il a été génial.

A entendre tout ça, on dirait que Eve remplace essentiellement Lilah (Stephanie Romanov) et Harmony remplace Cordelia. Est-ce que juste ?

Et bien, ce n'est pas tout à fait correct. Elles sont similaires en nature, mais aussi très différent.
Le personnage de Cordelia a pris une direction très inattendue. Les choses sont devenues très sombres entre Angel et Cordelia avec toute l'histoire Cordelia-Connor. Harmony sera un petit peu plus comme Cordelia était dans "Buffy" plutôt que comme Cordelia dans "Angel." Harmony est là pour mettre un peu de piment. Et je pense qu'il y a quelque chose de plus dans le type de personnage d'Harmony par rapport à Cordelia : c'est un vampire.
Quant à Eve, je pense qu'elle est très différente de Lilah. Lilah était plus dure, plus abrasive.
Mais on peut voir des similarités entre Cordelia et Harmony et Lilah et Eve. Le plus important, c'est que toutes les quatre vont et ont apporté de grandes choses à la série.

Vous faites vos débuts dans la réalisation pour un prochain épisode de la saison 5. Vous êtes impatient ?

Je devais au départ réaliser l'épisode 7, mais maintenant c'est l'épisode 10. Les épisodes 7 et 8 ont de grosses scènes de combat entre Spike et Angel, voilà pourquoi je réalise l'épisode 10. Ils voulaient que je réalise un épisode dans lequel je serais moins présent, et je pense que c'est l'épisode 10, bien que je n'ai aucune idée du scénario de cet épisode.
Je suis impatient. Je vois venir tous ces réalisateurs : on travaille avec plein de réalisateurs très différents. Je regarde les plans qu'ils choisissent et comment ils réalisent. Cette année, évidemment, on est sur des plateaux différents, et ça entraîne de nouveaux mouvements de caméra. Vu qu'on est dans un grand bureau, il y a plus de place pour déplacer les caméras autour. Alors on va voir beaucoup plus de plans en Steadicam dans les scènes à Wolfram & Hart. Je suis excité par tout ça, par le fait d'intégrer ce que j'ai appris et ce que j'aimerais essayer.
Quant à ma vision de la série, je suis sûr que ça changera en fonction du type de script que j'ai et du scénariste qui l'aura écrit, et, bien sûr, des points clés sur lesquels Joss veut qu'on insiste. Je suis enthousiaste mais en même temps très effrayé, ce qui est probablement bon signe. Je vais laisser les choses se faire. Laisser le cauchemar commencer. Et je sais à l'avance qu'il y a de la lumière à la fin du tunnel, car après huit jours, il nous faudra commencer un autre épisode.

"Angel" a échappé de justesse à l'annulation à la fin de la saison 4. Etiez-vous prêt à trouver autre chose si la série n'avait pas été reprise ?

Je m'en serais sorti. Je me concentrais sur "The Crow : Wicked Prayer", qui est une préquelle de "The Crow." Je travaillais sur ce projet. Alors je considère tout ça comme mon prochain boulot.

Comment c'était de jouer un méchant dans le nouveau film du "Crow" ?

C'était génial. Je me suis éclaté en travaillant avec Dennis Hopper, Tara Reid et Eddie Furlong. Ils le vendent sous le nom "The Crow : Wicked Prayer" et pas "The Crow 4" car c'est une préquelle. Je suis vraiment bien amusé.
Ca a été un tournage difficile. Il n'a duré que 23 jours. Ca a été plus du que sur ma série. C'était de la folie. C'était dingue. Mais l'expérience des quatre saisons d'"Angel" m'a aidé à m'en sortir. Je n'étais pas aussi vraiment stressé sur "Wicked Prayer" car je sais ce que c'est de tourner vite.

Pensez-vous être catalogué en passant de "Angel" à "The Crow : Wicked Prayer" ?

Et bien, ce sont deux personnages sombres et ouverts, mais Angel est tellement diversifié avec une personnalité qui a de nombreuses facettes. Je vois Angel comme un mélange de personnages, et je suis impatient de les jouer tous dans les prochains épisodes de la série. Il est sombre mais amusant. Y avait t'il du catalogage dans les années 70 ? Bien sûr. Y en a t'il autant maintenant ? Non, je ne crois pas. Les gens des films viennent faire de la télévision. Les gens de la télévision font des films. Les deux se mélangent maintenant. Et s'il y a du catalogage, et bien je suis impatient de surmonter cet obstacle. Il ne me fait pas peur.
Il me faut également penser à remplir ma pause. Je ne veux pas me dire "Oh, je peux choisir dans tous ces types de rôles." J'ai eu une offre et deux mois pour la faire, alors j'ai fait "Wicked Prayer." Il y a deux ans j'ai fait un film nommé "I'm With Lucy." C'était une comédie, quelque chose de très différent. Et je veux faire plus de comédie, plus de tout. Mais en ce moment, je ne me sens pas catalogué.
Il faut également réalisé qu'"Angel" a eu une carrière très discrète. "Buffy" a été un phénomène, mais "Angel" n'a pas eu autant de bruit ou de fortes audience. Elle a été constante, mais beaucoup de gens ne connaissent pas la série ou de quoi elle parle. Ca peut m'aider pour plus tard.

Est-ce que ces quatre ans passés sur "Angel" ont été tout ce que vous espériez ?

Je n'y suis pas allée en disant "Je veux que ça soit comme ci, et ça comme comme ça." Mais, pour moi, au niveau professionnel, ça a été une formidable expérience. Ca me plaît de jouer ce personnage car il a une dimension et de la profondeur.
La série a vécu beaucoup de changements. On l'a déménagé de soir en soir. Ca été frustrant d'être programmé un certain soir alors que vous en annonciez un autre. Mais il faut prendre les choses comme elles sont et continuer à avancer.