Entretien avec un vampire : le final d'"Angel" laisse Boreanaz oublier

Date : 08|05|03

Traduction : Aeris

Source : Boston Herald

Merci à Aeris et son site Buffy's Spirit pour m'avoir autorisé à utiliser cette traduction.

Comment parler à un ange ?

En fait, c'est assez facile. David Boreanaz, la star d'"Angel" sur la WB, répond à ses propres coups de téléphones (pas d'agent snob qui fait l'intermédiaire) et salue le journaliste avec un "Salut. C'est David," comme s'il répondait à un ami.

Boreanaz montre la même attitude nonchalante à propos de sa série, pas encore renouvelée mais pas encore annulée. Vivre dans un purgatoire télévisuel doit forcément affecter quelqu'un, mais il est heureux de laisser le destin de la série aux décideurs de la chaîne.

"J'essaie d'oublier quand je termine une saison," déclare Boreanaz. "Je tourne la saison et quand c'est fini, c'est fini. Une chose à la fois, ça me donne une meilleure perspective."

"Je ne peux dicter ou contrôle ce qui se passera ensuite. J'essaie de ne pas trop y penser. Si je ne fais pas ça, ça serait une source majeure de stress. C'est mon approche de la vie en général. La vie est trop courte pour s'inquiéter."

Terminant actuellement sa 4ème saison, la série, un spinoff de "Buffy contre les Vampires" sur UPN, a atteint son pic créatif. "Elle est à son apogée, c'est extraordinaire maintenant," il déclare. "Je pense qu'on peut encore s'améliorer, vraiment. Chaque saison est meilleure."

Mais la série ait toujours du mal avec l'audience ("Angel" a terminé à la 98ème place du classement de l'audience selon un rapport récent). "Je préfère avoir une série de qualité plutôt qu'un phénomène populaire," déclare Boreanaz. "Car vous ne devenez qu'une mode passagère et ce n'est pas mon truc. On a une série avec un public fidèle. La série a changé plusieurs fois d'horaire mais le public a suivi. Je ne crois pas que ça nous ait aidé, mais cela ne nous a pas affecté. Parlez à n'importe quel producteur, ils diront qu'ils sont épatés que la série ait survécu."

Après sept saisons (dont trois dans "Buffy") où il a joué le même personnage, on pourrait pardonner à Boreanaz de vouloir passer à autre chose. Mais jouer un vampire avec une âme (la plupart du temps en tout cas) a ses avantages.

"J'ai apprécié, ça a été très enrichissant pour moi," il déclare. "Ce personnage est une bénédiction malgré les apparences. C'est un héros, un psychopathe ou un fou. Il peut être vulnérable ou romantique. Toutes les personnalités que j'utiliserais dans de futurs rôles."

Angel va à Sunnydale pour les deux derniers épisodes de "Buffy" qui commencent le 13 mai. "C'était amusant. C'était une chance de revenir et de revoir tout le monde. J'ai apprécié de retravailler avec Sarah (Michelle Gellar, qui joue Buffy) et de me rappeler de tout ce qu'ont amené ces personnages. Et cela m'a aussi rappelé que j'ai eu raison de partir quand j'ai eu l'opportunité de faire ma propre série."

Le final d'"Angel" amène la série dans une toute nouvelle direction. "Je pense que ça va amener de la fraîcheur, un élément de surprise. Ca rendra la série un peu plus rapide, joyeuse et nous permettra de sortir un peu des zones sombres."

"Si on m'avait demandé il y a un mois (à propos des chances de la série), j'aurais été optimiste. Maintenant je suis plutôt pessismiste. C'est une décision financière," déclare Boreanaz. Mais il a tout de suite ajouté, "Si on regarde la résurrection qu'a créé Tim (Minear, scénariste/réalisateur), je serais très surpris qu'on ne revienne pas la saison prochaine."