Télé Star 28 novembre au 04 décembre 2009





Le crédit du transcript va à only-boreanaz.com



BONES
Les secrets d'une série…grinçante



Personne n'avait parié sur ces enquêtes où les squelettes sont des stars.
Pourtant, David Boreanaz et Emily Deschanel grimpent chaque année un peu plus dans la cote d'amour du public.
Et si Bones était taillée pour faire de vieux os ?



Une série miraculée
Lorsque la série Bones est lancée en 2005 aux Etats-Unis sur Fox, personne ne croit vraiment à cette nouvelle production.
L'histoire d'une anthropologue capable de "lire" dans les squelettes humains n'est pas des plus originales dans une période
où tous les Experts cartonnent.
Dur d'exister quand on est en concurrence avec une foule d'autres séries médico-légales, souvent plus punchy.
Et pourtant…l'alchimie du couple Brennan (Emily Deschanel) et Booth (David Boreanaz) trouve peu à peu ses fans.
Lentement mais sûrement.
En 2005 elle termine l'année à la peu flatteuse 60ème position dans le classement des séries les plus regardées outre-Atlantique.
Depuis, après des changements de jour de diffusion (elle est passée du mardi au jeudi après avoir fait un petit passage par
le mercredi), elle a grimpé pour arriver en juin dernier à la 32ème place. Une série qui ne fait que progresser en vieillissant,
autant dire que c'est rare dans un paysage audiovisuel mondial dans lequel les téléspectateurs se lassent de plus en plus vite.
Les créateurs de Lost, Heroes ou Prison Break peuvent en parler…Aujourd'hui Bones réunit près de neuf millions d'accros aux
Etats-Unis. Du coup, la chaîne, rassurée par ce succès grandissant, a signé pour deux saisons supplémentaires jusqu'en 2011.

En France, il faut attendre janvier 2007 pour que M6 entame la diffusion de la série. Seul intérêt à l'époque : reprendre contact
avec David Boreanaz, considéré un peu comme un has been à l'époque. Mais M6 prouve, après le triomphe de NCIS, qu'elle sait
faire les bons choix en matière de séries américaines. Sur trois ans de diffusion, le programme n'a cessé de voir ses audiences augmenter. De 3,8 million de téléspectateurs en moyenne, elle est passé à 4,5 million environ pour la saison 4.
et M6 ne cache pas que l'on attend encore plus de la cinquième et prochaine saison en cours de diffusion outre-Atlantique.



Alors bientôt ensemble ?
Une série médico-légale, c'est bien mais pas très original par les temps qui courent. Justement, Bones a réussis à se différencier
de ses concurrentes. D'abord en jouant à fond la carte de l'hmour. Mais surtout en créant une tension amoureuse entre
ses deux personnages principaux. Ce qui intéresse le plus les téléspectateurs, c'est de savoir quand nos deux collègues vont
finir dans les bras l'un de l'autre. La ficelle a été maintes fois utilisée, notamment dans des sitcoms (Angela et Tony dans Madame
est servie
, Ross et Rachel dans Friends), mais dans les séries policières, les scénaristes préfèrent en général, laisser de côté la vie sentimentale des héros. Pas dans Bones, Booth et Brennan jouent au chat et à la souris, et ce jeu émaillé de répliques
grinçantes se révèle bien plus excitant pour le public que celui de Tony et Ziva dans NCIS. Aux Etats-Unis on les compare même
à Mulder et Scully dans X-files. Résultat : la production a décidé de donner un petit coup d'accélérateur à la romance.
Mais comme rien ne peut jamais être simple, le rapprochement à venir pourrait se faire dans la douleur dans la saison 5...



Merci David !
Le succès de Bones c'est surtout celui de David Boreanaz.
En 2005, quand il est engagé pour le rôle de Seeley Booth, l'agent du FBI, il a quitté depuis un an la série Angel.
L'acteur est encore auréolé du succès de Buffy contre les vampires qui l'a fait connaître du grand public. A cette époque il est
encore considéré comme un acteur pour midinettes. Ses quelques participations à des films de cinéma n'ont pas été couronnées
de succès. Sur les forums, à l'époque, les mauvaises langues se moquent de son jeu mono-expressif. Quatre ans plus tard,
il faut reconnaître que c'est surtout lui qui attire les téléspectateurs.
L'acteur suscite toujours autant d'intérêt. Il se murmure qu'il recevrait beaucoup plus de courrier que sa consoeur, la belle Emily Deschanel. Cette dernière, issue d'une famille d'artistes (son père est un célèbre directeur de la photographie à Hollywood et
sa soeur est comédienne), a enchaîné les petits rôles au cinéma (notamment Retour à Cold Mountain) mais elle n'a pas percé.
Elle a pourtant tapé dans l'œil du producteur de la série qui a décidé de lui confier le rôle-titre. Mais le caractère un peu froid de l'anthropologue ne joue pas en sa faveur. En cinq saisons, elle a été davantage humanisée. Cette opération séduction commence
à porter ses fruits.


Os secours !
La saison 5 réserve des surprises. La chanteuse Cyndi Lauper apparaît dans le premier épisode. David Boreanaz promet que
le 100ème répondra à pas mal de questions concernant la naissance des sentiments de Booth et Brennan. Ryan O'Neal sera
de retour pour la première fois depuis le décès de Farrah Fawcette. Enfin, après Londres et le Japon. David Boreanaz appelle
de ses vœux un tournage…à Paris.



David Boreanaz : " Je ne pensais pas qu'on irait jusqu'au 100ème épisode. "
A 40 ans, la star de Bones a trouvé une nouvelle jeunesse.
Rencontre avec l'acteur de la série.

Télé Star : À la fin de la quatrième saison, Booth voit sa vie bouleversée…

David Boreanaz
: Booth a en effet eu pas mal de problèmes à résoudre en plus de ses enquêtes. Et sa relation avec Brennan
prend une tournure plus intime. Tout cela va s'accentuer lors de la saison 5 que nous tournons actuellement. On va les découvrir
plus vulnérables.

TS : Les téléspectateurs vont les voir partager le même lit mais il ne s'agirait que d'un fantasme de Booth. C'est vrai ?

David
: Je ne peux pas en dévoiler trop. La question est : " Doivent-ils ou pas passer à l'acte ? " Ce n'est pas une décision facile
à prendre. Si on me laissait le choix, je préférerais laisser palner le mystère pour un temps. Mais oui, ça finira bien par arriver.

TS : Ne pensez-vous pas qu'une fois cette tension sexuelle retombée, ce ser le début de la fin ?

David
: Non, cela ne causera aucun souci. Ce sera juste un nouveau départ pour la série.


TS : Vous allez tourner cette année le 100ème épisode de Bones. Vous pensiez arriver jusque-là ?

David
: Honnêtement, non. Je me suis concentré épisode après épisode, saison après saison. On travaille avec toute une équipe.
Tout le monde joue un rôle important : les créateurs, les scénaristes, les acteurs…

TS : En quoi ce centième épisode sera-t-il différent ?

David
: On va revenir en arrière et découvrir la toute première enquête résolue par Brennan et Booth. En gros, on va assister
à leur rencontre. Je suis ravi car je vais réaliser cet épisode.

TS : C'était important pour vous ?

David
: Non, cela aurait pu être le 6ème , le 30ème …Il s'est trouvé que j'ai émis le désir d'en réaliser un cette année et que Hart Hanson, le créateur, m'a proposé le 100ème.

TS : Votre épouse, Jaime Bergman, vient d'avoir une petite fille. Avez-vous encore le temps de vous occuper de votre famille ?

David
: Il est certain qu'une série comme Bones demande beaucoup de travail, parfois plus de treize heures par jour.
Mais j'essaie de me consacrer aussi aux miens, c'est important.

TS : On dit souvent de vous que vous êtes un acteur sexy, c'est certainement lié au personnage de Booth.
S'il perdait son humour, il serait un peu moins sexy ?

David
: En fait, Booth est un garçon heureux, assez réglo mais qui a un côté sarcastique. Il a aussi un passé sombre qui va
être révélé au fur et à mesure. Et je pense que ça contribue tout autant à lui donner ce coté sexy !

TS : Suivez vous d'autres séries médico-légales ?

David
: Non. Elles m'ennuient un peu. Je pense que si Bones n'avait pas cette dose d'humour, la série n'existerait plus !

Propos recueillis par Franck Ragaine.


Merci de ne pas reposter sans l'autorisation du webmaster.